Qu'est-ce que l'avantage absolu?

En économie, l'avantage absolu se réfère à la capacité de tout agent économique, Invisible Hand Le concept de «main invisible» a été inventé par le penseur écossais des Lumières, Adam Smith. Il se réfère à la force invisible du marché qui amène un marché libre à l'équilibre avec les niveaux d'offre et de demande par des actions d'individus intéressés. soit un individu, soit un groupe, pour produire une plus grande quantité d'un produit que ses concurrents. Présenté par l'économiste écossais Adam Smith, dans son ouvrage de 1776, «An Inquiry into the Nature and Causes of the Wealth of Nations», qui décrivait l'avantage absolu comme la capacité intrinsèque d'un certain pays à produire davantage d'un produit de base Coût des biens manufacturés (COGM ) Coût des produits fabriqués, également connu sous le nom de COGM,est un terme utilisé en comptabilité de gestion qui fait référence à un calendrier ou à un relevé indiquant les coûts de production totaux d'une entreprise pendant une période donnée. que ses concurrents mondiaux.

Smith a également utilisé le concept d'avantage absolu pour expliquer les gains du libre-échange sur le marché international. Il a émis l'hypothèse que les avantages absolus des pays pour différents produits les aideraient à gagner simultanément grâce aux exportations et aux importations, ce qui rendrait le commerce international sans restriction encore plus important dans le cadre économique mondial.

Avantage Absolut

La théorie d'Adam Smith sur l'avantage absolu Adam Smith

La théorie économique mercantiliste, largement suivie entre le XVIe et le XVIIIe siècle, a fait l'objet de nombreuses critiques avec l'émergence d'économistes comme John Locke et David Hume. Le mercantilisme a préconisé une politique économique nationale conçue pour maximiser le commerce de la nation et ses réserves d'or et d'argent. Le mercantilisme a gagné en influence en raison de l'émergence de puissances coloniales telles que la Grande-Bretagne et le Portugal, avant qu'Adam Smith, et plus tard Daniel Ricardo, tous deux fervents critiques du concept, ne proposent leurs propres théories pour contrer le mercantilisme.

Smith a été le premier économiste à évoquer le concept d'avantage absolu, et ses arguments à ce sujet soutenaient ses théories pour un État de laissez-faire. Dans «The Wealth of Nations», Smith souligne tout d'abord que, par le biais des coûts d'opportunité, les réglementations favorisant une industrie enlèvent des ressources à une autre industrie où elles auraient pu être employées plus avantageusement.

Deuxièmement, il applique le principe du coût d'opportunité aux individus dans une société, en utilisant l'exemple particulier d'un cordonnier n'utilisant pas les chaussures qu'il a fabriquées lui-même parce que ce serait un gaspillage de ses ressources productives. Chaque individu se spécialise ainsi dans la production de biens et de services dans lesquels il ou elle a une sorte d'avantage.

Troisièmement, Smith applique les mêmes principes de coûts d'opportunité et de spécialisation à la politique économique internationale et le principe du commerce international. Il explique qu'il est préférable d'importer des marchandises de l'étranger où elles peuvent être fabriquées de manière plus ef fi cace car cela permet au pays importateur de mettre ses ressources dans ses propres industries les plus productives et les plus efficaces. Smith souligne ainsi qu'une différence de technologie entre les nations est le principal déterminant des flux commerciaux internationaux à travers le monde.

Hypothèses de la théorie de l'avantage absolu

  • Smith a supposé que les coûts des produits étaient calculés par les quantités relatives de travail requises dans leurs processus de production respectifs.
  • Il a supposé que la main-d'œuvre était mobile à l'intérieur d'un pays mais immobile entre les pays.
  • Il a pris en considération un cadre à deux pays et à deux produits pour son analyse.
  • Il a implicitement supposé que tout commerce entre les deux pays considérés aurait lieu si chacun des deux pays avait un coût de production absolument inférieur pour l'un des produits de base.

Obtenir un avantage absolu

Un avantage absolu est obtenu grâce à une production à faible coût. En d'autres termes, il s'agit d'un individu, d'une entreprise ou d'un pays qui peut produire à un coût marginal inférieur. Un tel avantage est établi lorsque (par rapport aux concurrents):

  • Moins de matériaux sont utilisés pour fabriquer un produit
  • Des matériaux moins chers (donc un coût moindre) sont utilisés pour fabriquer un produit
  • Moins d'heures sont nécessaires pour fabriquer un produit
  • Les travailleurs moins chers sont (en termes de salaire horaire) utilisés pour fabriquer un produit

Avantages d'un avantage

Avantage de coût absolu

L'avantage de coût absolu résulte de la spécialisation du travail proposée par Smith dans sa théorie. La spécialisation du travail, ou division du travail, se traduit par une productivité par unité de travail nettement plus élevée, et par conséquent, un coût de production plus faible. Smith a également utilisé le concept d '«économies d'échelle» pour expliquer la baisse des coûts de production, car une production plus élevée due à la diversification du travail réduirait considérablement les coûts de production.

Avantage naturel

Un pays doit produire les biens qui favorisent naturellement son environnement climatique. Le type de biens produits dépendrait également de la disponibilité des ressources naturelles. La présence de nombreuses ressources naturelles fournirait un avantage significatif à un tel pays tout en produisant les marchandises.

Avantage acquis

L'avantage acquis comprend les avantages technologiques et le niveau de développement des compétences.

Avantage absolu vs avantage comparatif Avantage absolu vs avantage comparatif

L'avantage absolu et comparatif sont des concepts souvent mal compris. Un avantage absolu concerne les coûts financiers de production, tandis qu'un avantage comparatif concerne le coût d'opportunité de la production. Les deux termes sont contrastés ci-dessous:

Avantage Absolut

La capacité de produire plus d'un bien ou d'un service tout en utilisant moins de ressources par rapport à une entité concurrente.

Avantage comparatif

La capacité de produire un bien ou un service à un coût d'opportunité inférieur.

Critiques contre Absolute Advantage

La théorie de l’avantage absolu supposait que seul le commerce bilatéral pouvait avoir lieu entre les nations et seulement pour deux produits à échanger. Cette hypothèse a été considérablement remise en question lorsque le commerce, ainsi que les besoins des nations, ont commencé à augmenter. Ainsi, cette théorie ne tenait pas compte du commerce multilatéral qui pouvait avoir lieu entre les pays. Cette théorie suppose également que le libre-échange existe entre les nations. Il n'a pas pris en compte les mesures protectionnistes adoptées par les pays. Ces mesures protectionnistes comprenaient des restrictions quantitatives, des obstacles techniques au commerce et des restrictions au commerce pour des raisons de protection de l'environnement ou de politique publique.

Ricardo est venu plus tard avec ses propres critiques de la théorie d'Adam Smith. L'ouvrage de Ricardo de 1817, «Sur les principes de l'économie politique et de la fiscalité», a introduit une théorie qui a plus tard atteint la renommée en tant que théorie de l'avantage comparatif, qui place le coût d'opportunité au centre des décisions de production des agents.

Lecture connexe

Merci d'avoir lu ce guide avec un avantage absolu. Finance est un fournisseur mondial de la certification FMVA® Financial Modeling & Valuation Analyst (FMVA) ™. Pour vous aider à faire progresser votre carrière, consultez les ressources financières supplémentaires ci-dessous:

  • Économies d'échelle Économies d'échelle Les économies d'échelle se réfèrent à l'avantage de coût que subit une entreprise lorsqu'elle augmente son niveau de production. L'avantage découle de la relation inverse entre le coût fixe par unité et la quantité produite. Plus la quantité de production produite est élevée, plus le coût fixe par unité est faible. Types, exemples, guide
  • Loi de l'offre Loi de l'offre La loi de l'offre est un principe de base en économie qui affirme que, à supposer que tout le reste soit constant, une augmentation du prix des marchandises entraînera une augmentation directe correspondante de l'offre. La loi de l'offre décrit le comportement du producteur lorsque le prix d'un bien augmente ou diminue.
  • Parité de pouvoir d'achat Parité de pouvoir d'achat Le concept de parité de pouvoir d'achat (PPA) est utilisé pour effectuer des comparaisons multilatérales entre les revenus nationaux et les niveaux de vie de différents pays. Le pouvoir d'achat est mesuré par le prix d'un panier spécifié de biens et services. Ainsi, la parité entre deux pays implique qu'une unité de monnaie dans un pays achètera
  • Formule du surplus du consommateur Formule du surplus du consommateur Le surplus du consommateur est une mesure économique permettant de calculer l'avantage (c.-à-d. Le surplus) de ce que les consommateurs sont prêts à payer pour un bien ou un service par rapport à son prix de marché. La formule du surplus du consommateur est basée sur une théorie économique de l'utilité marginale.

Recommandé

Crackstreams a-t-il été fermé ?
2022
Le centre de commande MC est-il sûr ?
2022
Taliesin quitte-t-il un rôle critique?
2022