Que sont les théories de gestion?

Les théories de gestion sont des concepts entourant les stratégies de gestion recommandées, qui peuvent inclure des outils tels que des cadres et des lignes directrices qui peuvent être mis en œuvre dans les organisations modernes Structure d'entreprise La structure d'entreprise fait référence à l'organisation de différents départements ou unités commerciales au sein d'une entreprise. En fonction des objectifs de l'entreprise et de l'industrie. En règle générale, les professionnels ne s'appuieront pas uniquement sur une seule théorie de la gestion, mais introduiront plutôt plusieurs concepts issus de différentes théories de gestion qui conviennent le mieux à leur main-d'œuvre et à la culture de l'entreprise. un groupe en raison des pressions du groupe.La pensée de groupe est un phénomène dans lequel les manières d'aborder les problèmes ou les questions sont traitées par le consensus d'un groupe plutôt que par des individus agissant de manière indépendante. .

Théories de gestion

En un coup d'oeil

Jusqu'au jour où les machines seront capables de penser, de parler et d'éprouver des émotions, les humains resteront les êtres les plus compliqués à gérer. Les humains ne peuvent jamais atteindre le type de performance sans erreur que les machines PP&E (Property, Plant and Equipment) Le PP&E (Property, Plant, and Equipment) est l'un des principaux actifs non courants du bilan. Les immobilisations corporelles sont affectées par les investissements, les amortissements et les acquisitions / cessions d'immobilisations. Ces actifs jouent un rôle clé dans la planification financière et l'analyse des opérations et des dépenses futures d'une entreprise. Du côté positif, il y a des tonnes de choses que les machines ne sont pas capables de faire, faisant des humains des atouts indispensables. Pour une telle raison, une bonne gestion est l'une des choses les plus cruciales pour une organisation.

Depuis longtemps, les théoriciens recherchent les formes de gestion les plus adaptées à différents milieux de travail. C'est là que les théories de gestion entrent en jeu. Bien que certaines de ces théories aient été développées il y a des siècles, elles fournissent toujours des cadres stables pour la gestion des entreprises.

Théories de gestion populaires

1. Théorie de la gestion scientifique

L'ingénieur en mécanique américain Frederick Taylor, qui fut l'un des premiers théoriciens de la gestion, fut le pionnier de la théorie scientifique de la gestion. Lui et ses associés ont été parmi les premiers à étudier scientifiquement la performance au travail. La philosophie de Taylor soulignait le fait que forcer les gens à travailler dur n'était pas la meilleure façon d'optimiser les résultats. Au lieu de cela, Taylor a recommandé de simplifier les tâches afin d'augmenter la productivité.

La stratégie était un peu différente de la façon dont les entreprises étaient menées auparavant. Au départ, un cadre d'usine avait un contact minime, voire nul, avec ses employés. Il n'y avait absolument aucun moyen d'uniformiser les règles du lieu de travail et la seule motivation des employés était la sécurité de l'emploi.

Selon Taylor, l'argent était la principale incitation au travail, c'est pourquoi il a développé le concept de «salaire juste pour une journée de travail équitable». Depuis lors, la théorie de la gestion scientifique est pratiquée dans le monde entier. La collaboration qui en a résulté entre les employés et les employeurs s'est transformée en un travail d'équipe que les gens apprécient désormais.

2. Théorie de la gestion des systèmes

La gestion des systèmes offre une approche alternative à la planification et à la gestion des organisations. La théorie de la gestion des systèmes propose que les entreprises, comme le corps humain, se composent de plusieurs composants qui fonctionnent harmonieusement afin que le système plus large puisse fonctionner de manière optimale. Selon la théorie, le succès d'une organisation dépend de plusieurs éléments clés: la synergie, l'interdépendance et les interrelations entre divers sous-systèmes.

Les employés sont l'une des composantes les plus importantes d'une entreprise. Les autres éléments essentiels au succès d'une entreprise sont les départements, les groupes de travail et les unités commerciales. Dans la pratique, les managers sont tenus d'évaluer les schémas et les événements dans leurs entreprises afin de déterminer la meilleure approche de gestion. De cette façon, ils peuvent collaborer sur différents programmes afin de pouvoir travailler comme un tout collectif plutôt que comme des unités isolées.

3. Théorie de la gestion des contingences

Le concept principal derrière la théorie de la gestion des contingences est qu'aucune approche de gestion ne convient à chaque organisation. Plusieurs facteurs externes et internes affecteront en fin de compte l'approche de gestion choisie. La théorie de la contingence identifie trois variables susceptibles d'influencer la structure d'une organisation: la taille de l'organisation, la technologie employée et le style de leadership.

Fred Fiedler est le théoricien de la théorie de la gestion des contingences. Fiedler a proposé que les traits d'un leader étaient directement liés à l'efficacité avec laquelle il dirigeait. Selon la théorie de Fiedler, il existe un ensemble de traits de leadership pratiques pour chaque type de situation. Cela signifie qu'un leader doit être suffisamment flexible pour s'adapter à l'environnement changeant. La théorie de la gestion des contingences peut se résumer comme suit:

  • Il n'y a pas de technique spécifique pour gérer une organisation.
  • Un leader doit être rapide pour identifier le style de gestion particulier adapté à une situation particulière.
  • Le principal élément de la théorie de la contingence de Fiedler est le LPC - l'échelle des collègues la moins appréciée. LPC est utilisé pour évaluer le degré d'orientation d'un gestionnaire.

4. Théorie X et Théorie Y

Pensez-vous que chaque individu obtient une satisfaction maximale du travail qu'il accomplit? Ou pensez-vous que certains considèrent le travail comme un fardeau et ne le font que pour l'argent? De telles hypothèses influencent la manière dont une organisation est gérée. Les hypothèses forment également la base de la théorie X et de la théorie Y.

Douglas McGregor est le théoricien qui a développé ces deux concepts contrastés. Plus précisément, ces théories renvoient à deux styles de gestion: l'autoritaire (théorie X) et participatif (théorie Y).

Dans une organisation où les membres de l'équipe montrent peu de passion pour leur travail, les dirigeants sont susceptibles d'employer le style de gestion autoritaire. Mais si les employés démontrent une volonté d'apprendre et sont enthousiastes à propos de ce qu'ils font, leur chef est susceptible d'utiliser la gestion participative. Le style de gestion adopté par un gestionnaire influencera à quel point il peut garder les membres de son équipe motivés.

La théorie X a une vision pessimiste des salariés en ce sens qu'ils ne peuvent pas travailler en l'absence d'incitations. La théorie Y, en revanche, a une opinion optimiste des employés. Cette dernière théorie propose que les employés et les managers puissent établir une relation collaborative et basée sur la confiance.

Pourtant, il existe quelques cas où la théorie X peut être appliquée. Par exemple, les grandes entreprises qui embauchent des milliers d'employés pour des travaux de routine peuvent trouver l'adoption de cette forme de gestion idéale.

Théories de gestion populaires

Pourquoi étudier les théories de gestion?

1. Augmentation de la productivité

L'une des raisons pour lesquelles les gestionnaires devraient s'intéresser aux théories de la gestion d'apprentissage est que cela contribue à maximiser leur productivité. Idéalement, les théories apprennent aux dirigeants à tirer le meilleur parti des atouts humains dont ils disposent. Ainsi, plutôt que d'acheter de nouveaux équipements ou d'investir dans une nouvelle stratégie de marketing, les propriétaires d'entreprise doivent investir dans leurs employés par la formation.

On peut le voir dans la théorie de la gestion scientifique de Taylor. Comme mentionné précédemment, Taylor a proposé que la meilleure façon d'augmenter la productivité des travailleurs était d'abord d'observer leurs processus de travail, puis de créer les meilleures politiques.

2. Simplifier la prise de décision

Le processus décisionnel est un autre domaine dans lequel les théories de gestion se sont avérées utiles. Max Weber a proposé que les systèmes hiérarchiques encouragent la prise de décision éclairée. Un rapport rédigé par l'Institute for Employment Studies suggère que l'aplatissement de la hiérarchie ouvre la voie à l'innovation locale tout en accélérant le processus décisionnel. L'aplatissement implique de se débarrasser des titres de poste et des postes supérieurs afin d'inspirer un environnement de travail cohérent.

3. Encourager la participation du personnel

Les théories de gestion se sont développées dans les années 1900, visant à encourager les relations interpersonnelles sur le lieu de travail. Une de ces théories qui a encouragé un environnement collaboratif est l'approche des relations humaines. Selon cette théorie, les propriétaires d'entreprise devaient donner plus de pouvoir à leurs employés pour prendre des décisions.

À retenir

Tout au long de l'histoire, les entreprises ont mis en pratique différentes théories de gestion. Non seulement ils ont contribué à accroître la productivité, mais ils ont également amélioré la qualité des services. Bien que ces théories de gestion aient été développées il y a très longtemps, elles aident à créer des environnements de travail interconnectés où les employés et les employeurs travaillent main dans la main. Certaines des théories de gestion les plus populaires appliquées de nos jours sont la théorie des systèmes, la théorie des contingences, la théorie X et la théorie Y, et la théorie scientifique de la gestion.

Ressources supplémentaires

Merci d'avoir lu le guide des théories de la gestion de Finance. Finance est un fournisseur mondial de cours de développement d'entreprise et d'avancement de carrière pour les professionnels de la finance. Pour en savoir plus et développer votre carrière, explorez les ressources pertinentes supplémentaires ci-dessous:

  • Moral des employés Moral des employés Le moral des employés est défini comme la satisfaction globale, les perspectives et le sentiment de bien-être que les employés ont au travail. En d'autres termes, il se réfère à la satisfaction des employés par rapport à leur environnement de travail. Le moral des employés est important pour de nombreuses entreprises en raison de son effet direct sur
  • Syndrome de l'imposteur Syndrome de l'imposteur Le syndrome de l'imposteur, ou expérience de l'imposteur, est le manque de capacité à intérioriser les réalisations personnelles et la peur constante d'être exposé comme une «fraude». Le terme a été utilisé pour la première fois en 1978 par les psychologues Pauline R. Clance et Suzanne A. Imes. Les personnes atteintes du syndrome de l'imposteur rejettent
  • Théories du leadership Théories du leadership Les théories du leadership sont des écoles de pensée avancées pour expliquer comment et pourquoi certaines personnes deviennent des leaders. Les théories mettent l'accent sur les traits et les comportements que les individus peuvent adopter pour renforcer leurs propres capacités de leadership.
  • Compétences en gestion Compétences en gestion Les compétences en gestion peuvent être définies comme certains attributs ou capacités qu'un cadre doit posséder pour accomplir des tâches spécifiques dans un

Recommandé

Quel est le degré d'effet de levier total?
Qu'est-ce que les frais d'assurance?
Qu'est-ce que le London International Financial Futures and Options Exchange (LIFFE)?