Qu'est-ce que le No Shop Provision?

Un No Shop Provision est une clause incluse dans un accord entre le vendeur et l'acheteur qui empêche le vendeur de solliciter des propositions d'achat auprès d'autres parties pour une durée donnée. Essentiellement, la disposition empêche le vendeur de rechercher d'autres acheteurs potentiels de l'entreprise ou de l'actif. Vente d'actifs Une transaction d'actifs se produit lorsqu'un acheteur souhaite acheter les actifs d'exploitation d'une entreprise plutôt que des actions. C'est un type de transaction M&A. Sur le plan juridique, une transaction d'actifs est tout transfert d'entreprise qui ne prend pas la forme d'une acquisition d'actions. après la signature de la lettre d'intention Lettre d'intention (LOI) Téléchargez le modèle de lettre d'intention (LOI) de Finance. Une lettre d'intention décrit les termes et accords d'une transaction avant la signature des documents finaux.Les principaux points qui sont généralement inclus dans une lettre d'intention comprennent: la vue d'ensemble et la structure de la transaction, le calendrier, la diligence raisonnable, la confidentialité, l'exclusivité. Le but de la clause est de protéger l'acheteur intéressé contre la perte de l'entreprise car d'autres parties intéressées peuvent proposer une offre plus élevée. Cette disposition est courante dans les transactions M&A Fusions Acquisitions M&A Process Ce guide vous guide à travers toutes les étapes du processus M&A. Découvrez comment les fusions, acquisitions et transactions sont réalisées. Dans ce guide, nous décrirons le processus d'acquisition du début à la fin, les différents types d'acquéreurs (achats stratégiques ou financiers), l'importance des synergies et les coûts de transaction.Le but de la clause est de protéger l'acheteur intéressé contre la perte de l'entreprise car d'autres parties intéressées peuvent proposer une offre plus élevée. Cette disposition est courante dans les transactions M&A Fusions Acquisitions M&A Process Ce guide vous guide à travers toutes les étapes du processus M&A. Découvrez comment les fusions, acquisitions et transactions sont réalisées. Dans ce guide, nous décrirons le processus d'acquisition du début à la fin, les différents types d'acquéreurs (achats stratégiques ou financiers), l'importance des synergies et les coûts de transaction.Le but de la clause est de protéger l'acheteur intéressé contre la perte de l'entreprise car d'autres parties intéressées peuvent proposer une offre plus élevée. Cette disposition est courante dans les transactions M&A Fusions Acquisitions M&A Process Ce guide vous guide à travers toutes les étapes du processus M&A. Découvrez comment les fusions, acquisitions et transactions sont réalisées. Dans ce guide, nous décrirons le processus d'acquisition du début à la fin, les différents types d'acquéreurs (achats stratégiques ou financiers), l'importance des synergies et les coûts de transaction.Découvrez comment les fusions, acquisitions et transactions sont réalisées. Dans ce guide, nous décrirons le processus d'acquisition du début à la fin, les différents types d'acquéreurs (achats stratégiques ou financiers), l'importance des synergies et les coûts de transaction.Découvrez comment les fusions, acquisitions et transactions sont réalisées. Dans ce guide, nous décrirons le processus d'acquisition du début à la fin, les différents types d'acquéreurs (achats stratégiques ou financiers), l'importance des synergies et les coûts de transaction.

Aucune disposition de magasin

Une disposition de non-magasin prévoit ce qui suit:

  1. Que la société cible arrête toute discussion avec d'autres acheteurs intéressés.
  2. Que la société cible cesse de fournir des informations à des tiers concernant la proposition initiale de l'acheteur.
  3. Que la société cible fournisse des informations sur les offres non sollicitées de tiers.

Alors que la disposition sans boutique limite la capacité du vendeur à obtenir de meilleures offres, les vendeurs se protègent en limitant la fourniture à une période donnée, par exemple, 40 à 60 jours. La clause est généralement invoquée par des entreprises puissantes dans des négociations à enjeux élevés. En règle générale, l'intérêt d'un acheteur dominant peut en soi faire monter la valeur de l'entreprise et attirer la concurrence d'autres gros acheteurs. Dans de tels cas, l'acheteur introduit la clause de non-magasinage pour réduire la concurrence, augmenter la certitude de conclure la transaction et protéger ses investissements en termes d'argent, de temps et de ressources consacrés à la transaction.

Exceptions à une disposition de non-boutique

Bien qu'un vendeur et un acheteur choisissent d'inclure une clause de non-vente dans leur contrat, certaines exceptions permettent au vendeur de recevoir des offres de tiers. Ceci est le plus courant lors de la vente d'une entreprise publique où les administrateurs ont une obligation fiduciaire envers les actionnaires de trouver l'offre la plus élevée possible pour l'entreprise. Par conséquent, même si les administrateurs s'entendent sur une clause de non-vente avec un acheteur, ils ont toujours le droit d'accepter de meilleures propositions sans être limités par les mécanismes de protection des accords déjà en place. Les exceptions incluent:

Go-shop

Les dispositions de go-shop permettent au conseil d'administration d'une entreprise de rechercher et de recevoir activement des offres alternatives de tiers dans un délai spécifié, par exemple 30 à 60 jours après la signature de l'accord. La disposition s'applique lorsque la société cible n'a pas mené d'enchères avant de signer un accord avec un acheteur, comme l'exige la loi.

Vitrine

L'exception pour les vitrines à la disposition sans magasin permet à l'entreprise cible de parler avec des tiers intéressés par l'achat de l'entreprise pour voir s'ils peuvent obtenir une meilleure offre que celle qu'ils ont déjà. Cependant, les exceptions pour les vitrines ne se produisent que dans des circonstances spécifiques.

Fiduciaire

Une sortie fiduciaire permet au conseil d'administration d'une société de modifier ses recommandations contenues dans l'accord avec l'acheteur s'il est à craindre que le maintien de l'accord tel quel ne violerait le devoir de diligence du conseil envers les actionnaires. Par conséquent, la responsabilité fiduciaire du conseil lui confère un «retrait» même si le conseil a accepté une clause de non-atelier. La sortie fiduciaire doit être incluse dans l'accord signé entre le vendeur et l'acheteur.

Exemple de disposition sans boutique

L'acquisition de LinkedIn par Microsoft en 2016 était l'une des transactions à enjeux élevés qui incluait une clause de non-vente. Dans un communiqué de presse, Microsoft a révélé qu'il y avait des frais de rupture de 725 millions de dollars si LinkedIn concluait un accord avec un autre acheteur. Cela signifiait que, si LinkedIn mettait fin à l'accord de fusion avec Microsoft afin d'accepter une proposition supérieure, il devrait alors payer à Microsoft des frais de résiliation de 725 millions de dollars. La disposition relative à l'absence de boutique figurait à la page 56 de l'accord de fusion Microsoft-LinkedIn qui décrivait les obligations de LinkedIn dans le contrat.

Microsoft a introduit la disposition de non-boutique pour empêcher son principal concurrent, Salesforce, de s'impliquer dans l'accord. Bien que la disposition de non-boutique ait été maintenue pendant les négociations, elle n'a pas empêché Salesforce de montrer son intérêt pour LinkedIn en plaçant une offre non sollicitée plus élevée. Microsoft a été contraint d'augmenter son offre car LinkedIn avait un devoir de diligence envers ses actionnaires afin d'obtenir la meilleure offre possible pour l'entreprise.

Autres mécanismes de protection des transactions

Parfois, les parties à une transaction peuvent combiner plusieurs mécanismes de protection des transactions pour protéger leurs offres. En plus de l'absence de dispositions relatives aux ateliers, les parties peuvent recourir à des frais de rupture, des lock-ups, des stock-options et des accords de recommandation.

Frais de rupture

Les frais de rupture sont des frais que le vendeur peut être tenu de payer à l'acheteur si la transaction n'est pas réalisée. Les frais de rupture empêchent la société cible de vendre l'entreprise ou l'actif à un tiers qui place une offre plus élevée que la proposition de l'acheteur principal. Si le vendeur accepte l'offre d'un tiers, il devra alors payer à l'acheteur d'origine des frais équivalents aux frais de rupture. Si les frais de rupture ne dépassent pas 3% -4% de la valeur totale de la vente, la provision est susceptible d'être confirmée par les tribunaux.

Lock-ups

Un lock-up est un accord dans lequel l'acheteur a la possibilité d'acquérir une partie des actions de la société cible ou de prendre possession des actifs vitaux de la société cible. Cela signifie que l'acheteur aura un avantage concurrentiel sur les autres concurrents dans la transaction, car ils détiennent déjà une participation partielle dans la société cible. Cependant, les huis clos ne devraient pas être utilisés pour intimider le conseil ou contraindre les actionnaires à approuver la transaction.

Les options d'achat d'actions

Les stock-options permettent à l'acquéreur d'acheter un certain nombre d'actions de la société cible si un événement particulier préalablement convenu se produit. Ce mécanisme de protection des transactions profite à l'acheteur de deux manières. Premièrement, le cours des actions de la société augmente en raison d'une demande plus élevée et, deuxièmement, il augmente la participation de l'acquéreur dans la société. L'acquéreur peut exercer ses options d'achat d'actions et utiliser les fonds pour acquérir une participation plus importante dans la société cible, ce qui lui donne plus de contrôle.

Accords de recommandation

Des accords de recommandation sont conclus entre l'acheteur et le conseil d'administration de la société cible. Ils exigent du conseil d'administration qu'il recommande la transaction aux actionnaires de la société. Dans de tels scénarios, la loi exige que tout accord de recommandation soit accompagné d'une clause fiduciaire de sortie.

Plus de ressources

Merci d'avoir lu l'explication de Finance sur la clause de non-magasinage. Finance est un fournisseur mondial de formation d'analystes financiers, y compris la certification FMVA® Financial Modeling & Valuation Analyst (FMVA) ™. Rejoignez plus de 350 600 étudiants qui travaillent pour des entreprises comme Amazon, JP Morgan et le programme de certification Ferrari. Pour en savoir plus et développer votre carrière, explorez les ressources financières supplémentaires ci-dessous:

  • Acquisition d'actifs Acquisition d'actifs Une acquisition d'actifs est l'achat d'une entreprise en achetant ses actifs au lieu de ses actions. Dans la plupart des juridictions, une acquisition d'actifs implique généralement une prise en charge de certains passifs. Cependant, comme les parties peuvent négocier quels actifs seront acquis et quels passifs seront assumés, la transaction peut être beaucoup plus flexible.
  • Mémorandum d'informations confidentielles (CIM) CIM - Mémorandum d'informations confidentielles Un mémorandum d'informations confidentielles (CIM) est un document utilisé dans les fusions et acquisitions pour transmettre des informations importantes dans un processus de vente. Guide, exemples et modèle
  • Contrat d'achat définitif Contrat d'achat définitif Un accord d'achat définitif (DPA) est un document juridique qui enregistre les termes et conditions entre deux sociétés qui concluent un accord pour une fusion, une acquisition, une cession, une coentreprise ou une forme d'alliance stratégique. C'est un contrat mutuellement contraignant
  • Processus de fusions et acquisitions Fusions Acquisitions Processus de fusion et acquisition Ce guide vous guide à travers toutes les étapes du processus de fusion et acquisition. Découvrez comment les fusions, acquisitions et transactions sont réalisées. Dans ce guide, nous décrirons le processus d'acquisition du début à la fin, les différents types d'acquéreurs (achats stratégiques ou financiers), l'importance des synergies et les coûts de transaction.

Recommandé

Quelle est la stratégie de tête de pont?
Que sont les tests non paramétriques?
Qu'est-ce qu'une obligation de dette garantie (CDO)?