Qu'est-ce que l'économie?

L'économie vient du mot grec ancien «oikonomikos» ou «oikonomia». Oikonomikos se traduit littéralement par «la tâche de gérer un ménage». Les mercantilistes français ont utilisé «économie politique» ou économie politique comme un terme pour des questions liées à l'administration publique. Politique budgétaire. Le gouvernement utilise ces deux outils pour surveiller et influencer l'économie. C'est la stratégie sœur de la politique monétaire. .

Économie

La définition de l'économie d'Adam Smith

Adam Smith était un philosophe écossais, largement considéré comme le premier économiste moderne. Smith a défini l'économie comme «une enquête sur la nature et les causes de la richesse des nations».

Critique de la définition de Smith

  1. La définition de l'économie centrée sur la richesse limitait sa portée en tant que sujet et était considérée comme étroite et inexacte. La définition de Smith a forcé le sujet à ignorer tous les aspects non liés à la richesse de l'existence humaine.
  2. La définition smithienne surestimait les aspects matériels du bien-être et ignorait les aspects non matériels. On supposait que les êtres humains agissaient comme des agents économiques rationnels qui s'efforçaient sans réfléchir de maximiser leur propre bien-être.
  3. La définition smithienne empêche le sujet d'explorer le concept de rareté des ressources. En conséquence, les gens sont obligés de décider de la meilleure façon d'allouer une ressource rare. L'allocation et l'utilisation de ressources rares sont considérées comme un thème central d'analyse de l'économie moderne.

Définition de l'économie d'Alfred Marshall

L'économiste britannique Alfred Marshall a défini l'économie comme l'étude de l'homme dans les affaires ordinaires de la vie. Marshall a soutenu que le sujet était à la fois l'étude de la richesse et l'étude de l'humanité. Il pensait que ce n'était pas une science naturelle comme la physique ou la chimie, mais plutôt une science sociale.

Critique de la définition de Marshall

  1. La définition marshallienne, comme la définition smithienne, a ignoré le problème des ressources rares, qui possèdent des utilisations potentielles illimitées.
  2. La définition de Marshall a restreint l'économie en tant que sujet pour analyser uniquement les aspects matériels du bien-être humain. Le premier social. Les aspects non matériels du bien-être ont été ignorés. Les critiques de la définition marshallienne ont affirmé qu'il était difficile de séparer les aspects matériels et immatériels du bien-être.
  3. La définition marshallienne ne fournit pas de lien clair entre l'acquisition de richesse et le bien-être. Les critiques de Marshall ont affirmé que cela laissait le sujet dans un état de confusion perpétuelle. Par exemple, il existe de nombreuses activités qui peuvent générer de la richesse mais qui peuvent réduire le bien-être humain.

La définition de l'économie de Lionel Robbin

Lionel Robbin, un autre économiste britannique, a défini l'économie comme le sujet qui étudie l'allocation de ressources rares avec d'innombrables utilisations possibles. Dans son texte de 1932, «Un essai sur la nature et la signification de la science économique», Robbins a déclaré ce qui suit à propos du sujet: «L'économie est la science qui étudie le comportement humain en tant que relation entre des fins et des moyens rares qui ont des utilisations alternatives.»

Critique de la définition de Robbin

  1. La définition de Robbin de l'économie a transformé le sujet d'une science sociale normative en une science positive avec un accent excessif sur le choix individuel. Sa définition a empêché le sujet d'analyser des sujets tels que le choix social et la théorie de l'interaction sociale, qui sont des sujets importants dans la théorie microéconomique moderne.
  2. La définition de Robbin l'a empêché d'analyser des concepts macroéconomiques tels que le revenu national et l'offre et la demande agrégées Offre et demande agrégées L'offre et la demande agrégées se réfèrent au concept d'offre et de demande, mais appliqué à une échelle macroéconomique. L'offre globale et la demande globale sont toutes deux comparées au niveau global des prix dans un pays et à la quantité globale de biens et services échangés. Au lieu de cela, l'économie était simplement utilisée pour analyser l'action des individus, en utilisant des modèles mathématiques stylisés.

Définition moderne de l'économie

La définition moderne, attribuée à l'économiste du XXe siècle, Paul Samuelson, s'appuie sur les définitions du passé et définit le sujet comme une science sociale. Selon Samuelson, «l’économie est l’étude de la manière dont les gens et la société choisissent, avec ou sans utilisation de l’argent, d’employer des ressources productives rares qui pourraient avoir d’autres utilisations, de produire divers produits au fil du temps et de les distribuer pour la consommation actuelle et l’avenir de diverses personnes et groupes de la société. »

Ressources supplémentaires

Finance est le fournisseur officiel du programme de certification FMVA® Global Financial Modeling & Valuation Analyst (FMVA) ™. . Pour continuer à faire avancer votre carrière, les ressources financières supplémentaires ci-dessous vous seront utiles:

  • Politique monétaire expansionniste Politique monétaire expansionniste Une politique monétaire expansionniste est un type de politique monétaire macroéconomique qui vise à augmenter le taux d'expansion monétaire pour stimuler la croissance de l'économie nationale. La croissance économique doit être soutenue par une masse monétaire supplémentaire.
  • Produit intérieur brut (PIB) Produit intérieur brut (PIB) Le produit intérieur brut (PIB) est une mesure standard de la santé économique d'un pays et un indicateur de son niveau de vie. En outre, le PIB peut être utilisé pour comparer les niveaux de productivité entre différents pays.
  • Laissez-faire Laissez-faire Laissez-faire est une expression française qui se traduit par «laissez-nous tranquille». Il fait référence à une idéologie politique qui rejette la pratique de l'intervention gouvernementale dans une économie. De plus, l'État est considéré comme un obstacle à la croissance économique et au développement.
  • Socialisme vs capitalisme Socialisme vs capitalisme Dans une économie, socialisme vs capitalisme représentent des écoles de pensée opposées, et leurs arguments centraux touchent au rôle du gouvernement dans l'économie et à l'égalité économique entre les citoyens.

Recommandé

Réseautage, établissement de relations (compétences générales) dans l'entreprise
Quelle est la stratégie Flip-in?
Qu'est-ce qu'un rapport d'analyse de crédit?