Qu'est-ce que le risque?

En finance, le risque est la probabilité que les résultats réels diffèrent des résultats attendus. Dans le Capital Asset Pricing Model (CAPM) Capital Asset Pricing Model (CAPM) Le Capital Asset Pricing Model (CAPM) est un modèle qui décrit la relation entre le rendement attendu et le risque d'un titre. La formule CAPM montre que le rendement d'un titre est égal au rendement sans risque plus une prime de risque, en fonction du bêta de ce titre, le risque est défini comme la volatilité des rendements. Le concept de «risque et rendement» est que les actifs plus risqués devraient avoir des rendements attendus plus élevés pour compenser les investisseurs pour la volatilité et le risque accrus.

Risque

Types de risques

D'une manière générale, il existe deux grandes catégories de risques: systématiques et non systématiques. Le risque systématique est l'incertitude du marché d'un investissement, ce qui signifie qu'il représente des facteurs externes qui ont une incidence sur toutes (ou plusieurs) entreprises d'un secteur ou d'un groupe. Le risque non systématique représente les incertitudes propres à l'actif qui peuvent affecter la performance d'un investissement.

Vous trouverez ci-dessous une liste des types de risques les plus importants qu'un analyste financier doit prendre en compte lors de l'évaluation des opportunités d'investissement:

  • Risque systématique - L'impact global du marché
  • Risque non systématique - Incertitude propre à l' actif ou à l'entreprise
  • Risque politique / réglementaire - L'impact des décisions politiques et des changements de réglementation
  • Risque financier - La structure du capital d'une entreprise (degré de levier financier ou endettement)
  • Risque de taux d'intérêt - L'impact de l'évolution des taux d'intérêt
  • Risque pays - Incertitudes spécifiques à un pays
  • Risque social - L'impact des changements dans les normes sociales, les mouvements et les troubles
  • Risque environnemental - Incertitude concernant les responsabilités environnementales ou l'impact des changements dans l'environnement
  • Risque opérationnel - Incertitude concernant les opérations d'une entreprise, y compris sa chaîne d'approvisionnement et la livraison de ses produits ou services
  • Risque de gestion - L'impact que les décisions d'une équipe de direction ont sur une entreprise
  • Risque juridique - Incertitude liée aux poursuites judiciaires ou à la liberté d'opérer
  • Concurrence - Le degré de concurrence dans une industrie et l'impact que les choix des concurrents auront sur une entreprise

Types de risques

Temps contre risque

Plus un flux de trésorerie ou un gain attendu est éloigné dans le futur, plus il est risqué (ou plus incertain). Il existe une forte corrélation positive entre le temps et l'incertitude.

Temps contre risque

Ci-dessous, nous examinerons deux méthodes différentes d'ajustement de l'incertitude qui est à la fois fonction du temps.

Ajustement des risques

Étant donné que différents investissements présentent différents degrés d'incertitude ou de volatilité, les analystes financiers «s'ajusteront» en fonction du niveau d'incertitude impliqué. D'une manière générale, il existe deux modes d'ajustement courants: la méthode du taux d'actualisation et la méthode des flux de trésorerie directs.

Ajustement des risques

Méthode de taux de remise n ° 1

La méthode du taux d'actualisation pour ajuster le risque d'un investissement est l'approche la plus courante, car elle est assez simple à utiliser et largement acceptée par les universitaires. Le concept est que les flux de trésorerie futurs attendus d'un investissement devront être actualisés en fonction de la valeur temps de l'argent et de la prime de risque supplémentaire de l'investissement.

Pour en savoir plus, consultez le guide Finance du coût moyen pondéré du capital (WACC) WACC Le WACC est le coût moyen pondéré du capital d'une entreprise et représente son coût mixte du capital, y compris les fonds propres et la dette. La formule WACC est = (E / V x Re) + ((D / V x Rd) x (1-T)). Ce guide fournira un aperçu de ce qu'il est, pourquoi il est utilisé, comment le calculer, et fournit également un calculateur WACC téléchargeable et le guide de modélisation DCF Guide gratuit de formation de modèle DCF Un modèle DCF est un type spécifique de modèle financier utilisé pour évaluer une entreprise. Le modèle est simplement une prévision du flux de trésorerie disponible sans effet de levier d'une entreprise.

# 2 Méthode des flux de trésorerie directs

La méthode des flux de trésorerie directs est plus difficile à réaliser mais offre une analyse plus détaillée et plus perspicace. Dans cette méthode, un analyste ajustera directement les flux de trésorerie futurs en leur appliquant un facteur de certitude. Le facteur de certitude est une estimation de la probabilité que les flux de trésorerie soient effectivement reçus. À partir de là, l'analyste doit simplement actualiser les flux de trésorerie à la valeur temporelle de l'argent afin d'obtenir la valeur actuelle nette (VAN) La valeur actuelle nette (VAN) La valeur actuelle nette (VAN) est la valeur de tous les flux de trésorerie futurs ( positif et négatif) sur toute la durée de vie d'un investissement actualisé. L'analyse de la VAN est une forme d'évaluation intrinsèque et est largement utilisée dans la finance et la comptabilité pour déterminer la valeur d'une entreprise, la sécurité d'investissement, de l'investissement.Warren Buffett est célèbre pour avoir utilisé cette approche pour évaluer les entreprises.

Gestion des risques

Il existe plusieurs approches que les investisseurs et les gestionnaires d'entreprises peuvent utiliser pour gérer l'incertitude. Voici une liste des stratégies de gestion des risques les plus courantes:

# 1 Diversification

La diversification est une méthode de réduction du risque non systématique (spécifique) en investissant dans un certain nombre d'actifs différents. Le concept est que si un investissement subit un incident spécifique qui entraîne une sous-performance, les autres investissements le compenseront.

# 2 Couverture

La couverture est le processus d'élimination de l'incertitude en concluant un accord avec une contrepartie. Les exemples incluent des contrats à terme, des options, des contrats à terme, des swaps et d'autres produits dérivés qui fournissent un degré de certitude sur ce à quoi un investissement peut être acheté ou vendu dans le futur. La couverture est couramment utilisée par les investisseurs pour réduire le risque de marché et par les chefs d'entreprise pour gérer les coûts ou bloquer les revenus.

# 3 Assurance

Il existe une large gamme de produits d'assurance qui peuvent être utilisés pour protéger les investisseurs et les opérateurs contre les événements catastrophiques. Les exemples incluent l'assurance des personnes clés, l'assurance responsabilité civile générale, l'assurance des biens, etc. Bien qu'il y ait un coût permanent pour maintenir une assurance, il est payant en fournissant une certitude contre certains résultats négatifs.

# 4 Pratiques d'exploitation

Il existe d'innombrables pratiques d'exploitation que les gestionnaires peuvent utiliser pour réduire le risque de leur entreprise. Les exemples incluent l'examen, l'analyse et l'amélioration de leurs pratiques de sécurité; recourir à des consultants externes pour vérifier l'efficacité opérationnelle; en utilisant de solides méthodes de planification financière; et diversifier les opérations de l'entreprise.

# 5 Désendettement

Les entreprises peuvent réduire l'incertitude sur les performances financières futures attendues en réduisant le montant de leur dette. Les entreprises avec un endettement plus faible ont plus de flexibilité et un risque moindre de faillite ou de cessation d'activité.

Il est important de souligner que puisque le risque est bilatéral (ce qui signifie qu'un résultat inattendu peut être à la fois meilleur ou pire que prévu), les stratégies ci-dessus peuvent entraîner des rendements attendus plus faibles (c'est-à-dire que la hausse devient limitée).

Gestion des risques

Spreads et investissements sans risque

Le concept d'incertitude dans les investissements financiers est basé sur le risque relatif d'un investissement par rapport à un taux sans risque, qui est une obligation publique. Vous trouverez ci-dessous un exemple de la façon dont l'incertitude ou le remboursement supplémentaire se traduit par des investissements plus coûteux (rendement plus élevé).

Spreads de rendement du risque

Comme l'illustre le graphique ci-dessus, il y a des rendements attendus plus élevés (et une plus grande incertitude) au fil du temps des investissements en fonction de leur écart à un taux de rendement sans risque.

Lectures connexes

Finance propose la certification FMVA® Financial Modeling & Valuation Analyst (FMVA) ™. Rejoignez plus de 350 600 étudiants qui travaillent pour des entreprises comme Amazon, JP Morgan et le programme de certification Ferrari pour ceux qui cherchent à faire progresser leur carrière. Pour continuer à apprendre et faire progresser votre carrière, les ressources financières suivantes vous seront utiles:

  • Structure du capital Structure du capital La structure du capital fait référence au montant de la dette et / ou des capitaux propres employés par une entreprise pour financer ses opérations et financer ses actifs. La structure du capital d'une entreprise
  • Dette vs financement par actions Dette vs financement par actions Dette vs financement par actions - quel est le meilleur pour votre entreprise et pourquoi? La réponse simple est que cela dépend. La décision concernant les capitaux propres contre la dette repose sur un grand nombre de facteurs tels que le climat économique actuel, la structure du capital existant de l'entreprise et l'étape du cycle de vie de l'entreprise, pour n'en nommer que quelques-uns.
  • Investir: un guide du débutant Investir: un guide du débutant Le guide Investir pour les débutants de Finance vous apprendra les bases de l'investissement et comment commencer. Découvrez les différentes stratégies et techniques de trading et les différents marchés financiers sur lesquels vous pouvez investir.
  • Volatilité Volatilité La volatilité est une mesure du taux de fluctuation du prix d'un titre au fil du temps. Il indique le niveau de risque associé aux variations de prix d'un titre. Les investisseurs et les traders calculent la volatilité d'un titre pour évaluer les variations passées des prix

Recommandé

Quel est le ratio de la dette aux actifs?
Affichage d'un profil d'entreprise dans Pitchbook
Qu'est-ce que l'intérêt complémentaire?