Qu'est-ce qu'une zone de libre-échange?

Une zone de libre-échange (ZLE) fait référence à une région spécifique dans laquelle un groupe de pays de ladite région signe un accord qui scelle la coopération économique entre eux. Les principaux objectifs de l'ALE sont de faire tomber les barrières commerciales, en particulier les droits de douane et les contingents d'importation. Quotas d'importation Les contingents d'importation sont des limites imposées par le gouvernement à la quantité d'un certain bien qui peut être importé dans un pays. De manière générale, ces quotas sont mis en place pour protéger les industries nationales et les producteurs vulnérables. , et encourager le libre-échange des biens et services entre ses pays membres.

Zone de libre échange

Que sont les accords de libre-échange?

Des accords de libre-échange sont conclus par deux ou plusieurs pays qui souhaitent sceller la coopération économique entre eux et s'entendre sur les conditions de l'échange. Dans l'accord, les pays membres identifient spécifiquement les droits et tarifs Tarif Un tarif est une forme de taxe imposée sur les biens ou services importés. Les tarifs sont un élément commun dans le commerce international. Les principaux objectifs de l'imposition doivent être imposés aux pays membres en matière d'importations et d'exportations.

Les principaux termes des accords de libre-échange et des zones de libre-échange comprennent:

  • Les marchandises importées sont des produits qui ont été fabriqués à partir d'un pays étranger et qui sont importés dans un autre pays et consommés par ses résidents nationaux.
  • Les produits d'exportation sont le contraire des produits d'importation: un fabricant situé dans un pays vend ses produits à des acheteurs d'un autre pays.

Zone de libre-échange vs union douanière vs marché unique

La zone de libre-échange et l'union douanière traitent toutes deux des tarifs et des échanges. Cependant, ils sont différents à bien des égards.

1. Zone de libre-échange

Une zone de libre-échange vise à supprimer les droits de douane, ainsi que les mesures qui sont appliquées aux pays membres lorsqu'ils font des échanges entre eux. Cela signifie qu'il n'y a pas d'ensemble commun de politiques qui s'appliquent à tous les membres et que chaque pays de la zone de libre-échange impose ses propres tarifs et quotas.

Une autre chose à propos d'une zone de libre-échange est que tout ce qui est importé de l'extérieur ne peut généralement pas être commercialisé librement à l'intérieur de la zone. Par exemple, deux pays membres d'une zone de libre-échange tels que les États-Unis et le Mexique s'abstiennent de s'imposer des droits de douane. Cependant, si les États-Unis importent des bananes d'Amérique du Sud, par exemple, ils peuvent appliquer un ensemble spécifique de droits de douane.

2. Union douanière

Une union douanière Union douanière Une union douanière est un accord entre deux ou plusieurs pays voisins pour supprimer les barrières commerciales, réduire ou abolir les droits de douane et éliminer les quotas. Ces unions ont été définies par l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT) et constituent la troisième étape de l'intégration économique. , d'autre part, présente un ensemble commun de tarifs et de contingents imposés à et par ses pays membres. Il permet également la libre circulation des importations dans la zone et entre ses membres. Par exemple, les marchandises d'un pays non membre qui sont importées par un membre d'une union douanière peuvent également être importées en franchise de droits vers d'autres pays membres de l'union.

3. Marché unique

Un marché unique est plus profond qu'une union douanière car il favorise un commerce sans friction. Chaque membre reconnaît que chaque produit fabriqué par les membres du groupe est apte à la vente, à la distribution à tous les membres et à la consommation.

Un marché unique crée fondamentalement des règles du jeu équitables pour chaque membre et englobe non seulement les produits et biens échangeables, mais permet également aux citoyens de chaque pays membre de travailler librement dans toute la région.

Avantages d'une zone de libre-échange

Une zone de libre-échange offre plusieurs avantages, notamment:

1. Efficacité accrue

L'avantage d'une zone de libre-échange est qu'elle encourage la concurrence, ce qui augmente par conséquent l'efficacité d'un pays, afin d'être au même niveau que ses concurrents. Les produits et services deviennent alors de meilleure qualité sans être trop chers.

2. Spécialisation des pays

Lorsque la concurrence est rude, les pays ont tendance à produire plus de produits ou de biens pour lesquels ils sont les plus efficaces. En effet, leur exécution prend moins de temps et leur rendement est plus élevé.

3. Pas de monopole

Lorsqu'il y a libre-échange et que les tarifs et les quotas sont éliminés, les monopoles sont également éliminés parce que davantage d'acteurs peuvent entrer et rejoindre le marché.

4. Prix réduits

Lorsqu'il y a concurrence, en particulier au niveau mondial, les prix vont sûrement baisser, permettant aux consommateurs de bénéficier d'un pouvoir d'achat plus élevé.

5. Variété accrue

Les importations devenant plus faciles et moins chères, les consommateurs auront accès à une variété de produits bon marché.

Inconvénients de la zone de libre-échange

Malgré tous les avantages apportés par une zone de libre-échange, il existe également certains inconvénients correspondants, notamment:

1. Menace contre la propriété intellectuelle

Lorsque les importations arrivent plus facilement, les producteurs nationaux peuvent facilement y accéder, ce qui leur permet de copier les idées et de les vendre comme des contrefaçons. Avec de nombreux pays avec peu ou pas de lois sur la propriété intellectuelle, il serait facile de voler des idées.

2. Conditions de travail insalubres

L'externalisation des emplois dans les pays en développement peut devenir une tendance avec une zone de libre-échange. Parce que de nombreux pays ne disposent pas de lois sur la protection du travail, les travailleurs peuvent être contraints de travailler dans des environnements de travail insalubres et insalubres.

3. Moins de recettes fiscales

Étant donné que les pays membres ne sont plus soumis aux taxes à l'importation, ils doivent réfléchir à des moyens de compenser la réduction des recettes fiscales.

Plus de ressources

Finance est le fournisseur officiel du programme de certification FMVA® Global Financial Modeling & Valuation Analyst (FMVA) ™. . Pour continuer à faire avancer votre carrière, les ressources financières supplémentaires ci-dessous vous seront utiles:

  • Accords bilatéraux Accord bilatéral Un accord bilatéral, également appelé accord de compensation ou accord parallèle, fait référence à un accord entre des parties ou des États qui vise à maintenir les déficits commerciaux
  • Accords commerciaux régionaux Accords commerciaux régionaux Les accords commerciaux régionaux font référence à un traité signé par deux ou plusieurs pays pour encourager la libre circulation des biens et des services à travers les frontières de ses membres. L'accord s'accompagne de règles internes que les pays membres suivent entre eux.
  • Barrières commerciales Barrières commerciales Les barrières commerciales sont des mesures juridiques mises en place principalement pour protéger l'économie nationale d'un pays. Ils réduisent généralement la quantité de biens et de services pouvant être importés. Ces barrières commerciales prennent la forme de tarifs ou de taxes et
  • Prix ​​de transfert Prix de transfert Les prix de transfert font référence aux prix des biens et services échangés entre des entités juridiques sous contrôle commun au sein d'une entreprise. Par exemple, si une filiale vend des biens ou rend des services à la société holding, le prix facturé est appelé prix de transfert.

Recommandé

Les trois meilleurs simulateurs d'actions
Qu'est-ce que l'avoir des actionnaires?
Quel est le ratio rapide?